Cumul des rôles Lien lead, facilitateur et débloqueur

Accueil Forums Questions théoriques Cumul des rôles Lien lead, facilitateur et débloqueur

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Philippe Clément, il y a 8 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #1013

    Virginie Angove
    Participant

    A la différence de la constitution Holacratie, dans Cellular Governance il n’est pas spécifié que le Lien lead ne peut pas tenir plusieurs rôles élus à savoir Facilitateur et Débloqueur.
    Ma question est :
    – le cumul Lien lead et Facilitateur vous semble-t-il possible ?
    – idem pour le cumul Lien lead et Débloqueur

    En ce qui me concerne, je ne vois pas de difficulté à cumuler Lien lead et Facilitateur. Pour ce qui est du cumul Lien lead/Débloqueur j’imagine qu’il peut être difficile de conserver la neutralité nécessaire …

  • #1015

    Philippe Clément
    Participant

    Bonjour Virginie,

    En préambule, j’ai besoin de clarifier mon rejet de la dénomination « Lien lead » pour désigner le rôle « 1er lien ».
    « Lead » est un néologisme qui fait référence au « leader ». Sans doute, sa perception peut-elle plus légère . Cependant il est porteur du même sens. La traduction littérale de « leader » est « chef », » Leadership » signifiant « Direction » au sens de « diriger ». Le choix des mots n’est jamais innocent. Les vieilles tentations de diriger ont la vie dure et s’insinuent dans les nouvelles formes de gouvernance.
    De plus « leader » est un vocable employé en dynamique des groupe pour désigner le rôle que crée spontanément cette dynamique pour exister et qu’elle investit naturellement, selon ses besoins changeants, sur l’un ou plusieurs des membres du groupe pour assurer l’harmonisation des interactions au profit de la raison d’être du groupe. Institutionnaliser ce phénomène naturel c’est le figer et donc aller à l’encontre de la dynamique naturelle du groupe.
    C’est pourquoi, afin de distinguer la dynamique naturelle du groupe – en constante adaptation à la réalité présente – du mode de gouvernance choisi par le Cercle, je préfère parler de « fonction » pour désigner ce que l’holacratie nomme « rôle ».
    Enfin, j’emploierai la dénomination « Facilitation » plutôt que « Facilitateur » pour dépersonnaliser le rôle et souligner la fonction.
    Retenons donc, si tu le veux bien la dénomination rôle « 1er lien » en lieu et place de celle de rôle « Lien lead » et rôle « Facilitation » en lieu et place de « Facilitateur »

    Ceci étant posé …
    Moi non plus, je ne « vois » pas de difficulté à cumuler le rôle « 1er lien * » et le rôle « Facilitation ».
    Je ne la « vois » pas mentalement. Par contre, cette difficulté, je l’ai expérienciée et l’expériencie à chaque fois que je me trouve dans cette circonstance.

    Pourquoi?!

    – Quand j’investis mon énergie dans le rôle « 1er lien », je consacre toute ma conscience et mon énergie à la focale « raison d’être ». Je suis en posture « méta » , ancrée sur l’intention, qui demande un grand détachement de l’opérationnel au profit d’une grande attention à l’intention génératrice du Cercle.

    – Quand j’investis mon énergie dans le rôle « Facilitation », je consacre toute mon attention à mettre le processus au service du cercle et à ce qui se vit dans le cercle au travers des contributions des membres. Je suis donc centré sur l’opérationnel.

    Je peux donc, bien sûr, énergiser les deux rôles au prix d’un grand effort d’attention aux deux focales, passer sans cesse d’une posture à une autre, préciser à chacune de mes interventions « Depuis le rôle 1er lien, je … », « Depuis le rôle Facilitation, je … ».
    C’est, d’expérience, très fatiguant voire douloureux et je prends la responsabilité de faillir dans l’un ou l’autre des deux rôles, d’affaiblir tout à la fois la dynamique naturelle du groupe et les capacités des processus c’est-à-dire de desservir le Cercle.

    Lorsque des contraintes contextuelles incontournables (absence de la personne énergisant l’un des rôles, cercle à effectifs très restreints, …) conduisent le Cercle à un cumul des rôles, c’est donc avec son consentement préalable – en conscience de ces risques – que j’accepterai d’investir simultanément mon énergie dans ces deux fonctions. Je serai, en outre, extrêmement vigilant à la fonction depuis laquelle je m’exprime lors de chacune de mes interventions; « Depuis mon rôle « 1er lien » ou depuis mon rôle « Facilitation » et je le préciserai au préalable de chacune d’elles.

    Pour terminer :
    L’UdN affiche souvent un petit kakemono sur lequel il est écrit « L’ego se cache toujours là où on ne l’attend pas ». Ce peut être aussi un angle sous lequel on peut examiner la facilité avec laquelle je me laisse parfois convaincre d’investir plusieurs rôles simultanément.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 2 semaines par  Jeanluc Christin.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 2 semaines par  Jeanluc Christin.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Me connecter

Pin It on Pinterest

Share This