Briques et implémentation

Accueil Forums Pratique Briques et implémentation

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #968
      Emmanuel Levard
      Participant

      Les processus associés à certaines briques me paraissent flous voire absents. Par exemple la brique frustration, comment l’implémenter concrètement dans mon organisation ?

    • #981
      Lydia Pizzoglio
      Participant

      Bonjour Emmanuel,

      je ne sais comment implémenter la brique Frustration dans ton orga, car il faudrait que je connaisse mieux sa culture, mais je trouve qu’elle est intéressante à mettre en regard de son pendant de Brique du contentement, qui me parle de démarche de croissance d’un individu et d’un groupe.
      Si je parviens à reconnaître là, où je me contente dans l’organisation, au bon sens du terme, de « nous avons fait du mieux que nous pouvons et que je peux ici et maintenant », alors, je pourrais peut-être reconnaître et mieux gérer et accepter ma frustration.
      on pourrait rendre visible ses postures et sentiments. Cela peuvent être des signaux et des indicateurs intéressants. On peut imaginer les représenter physiquement, signes, picto, cartons lors d’un certain type de réunions et mener une expérimentation sur plusieurs semaines.
      Merci, ça me donne des idées pour des groupes en apprentissage.

    • #1090
      Romain Vignes
      Participant

      Salut
      Tout nouveau sur ce forum, donc je découvre. Pareil, y’a pas mal de brique dans lequel je lis une intention, un principe philosophique,mais je vois pas concrètement comment ça s’intégre à des régles du jeu. Mais sans doute j’ai pas encore compris la subtilité

      Romain

    • #1097
      Jeanluc Christin
      Admin bbPress

      A vous lire, je suis totalement d’accord : il y a effectivement un manque de procédure dans certains processus 🙂

      Je ne sais pas vers quoi nous irons mais voici d’où nous sommes parti :

      L’idée était qu’une organisation qui a besoin d’activer une brique (frustration pour rester sur cet exemple) se réunit, réfléchit, crée la façon dont cela prendra forme chez elle.
      Si je pousse jusqu’à une proposition V1 pour illustrer, cela donnerait « on se rappelle de temps en temps qu’il est normal de devoir composer avec nos frustrations, que c’est difficile, que cela atteint nos limites à un moment donné et que choisir de faire avec ou selon ces frustration fait partie de nos redevabilités. »

    • #1211
      David Dräyer
      Participant

      Hello,

      Même constat que Romain.

      Une piste à explorer qui me vient en essayant de comprendre comment cela pourrait être plus clair pour moi:

      L’organisation est définie (au minimum) par un ensemble d’éléments que j’identifie ainsi:
      – Une raison d’être (vision/mission)
      – Des valeurs et leur définition (que j’appelle principes)
      – Une stratégie (ou tout autre élément permettant de définir les priorités)
      – Des membres (les humains qui composent l’organisation)
      – Une structure (Des rôles et cercles définis par leur raison d’être, leurs domaines et leurs redevabilités)
      – Des processus (dans les 3 domaines du sens, des relations et de la contractualisation)
      – Des règles (ou politiques)
      – Des indicateurs (et éventuellement des check-lists, deux concepts qui ne sont pas vraiment formalisés pour l’instant il me semble)
      – Des projets (contrats)

      Est-ce que les briques pourraient être définies à travers ces éléments? C’est à dire qu’une brique est définie par une intention, un but, et par un ensemble de modifications sur les éléments ci-dessus.

      Par exemple (en gros), la brique « Accompagnement extérieur » se traduit par:
      – Intention : formaliser et clarifier l’accompagnement de la structure
      – Création d’un rôle « Coach en gouvernance cellulaire » dans le cercle d’ancrage, avec raison d’être et redevabilités
      – Ajout d’une politique définissant comment se déroulera l’accompagnement.

      La brique « Inclusion » se traduit par:
      – Intention : Prendre soin des personnes qui rejoignent l’organisation
      – Création d’un rôle « Inclusion » avec sa raison d’être et ses redevabilités
      – Ajout d’un processus standard d’inclusion (qui peut être, comme les autres, adapté)
      – Ajout d’une politique d’inclusion

      La brique « Responsabilité de membres » se traduit par:
      – Intention : Favoriser un esprit gagant-gagnant au sein de l’organisation
      – Ajout des valeurs « coopération », « assertivité » et « transparence » et leurs définitions qui reprennent les éléments du slide: posture coopérative, affirmation de soi dans le respect de l’autre, transparence sur les projets et les priorités.

      Etc… Ces éléments peuvent être prédéfinis dans la constitution (avec mention sur la possibilité de les adapter), ou simplement signaler qu’il faudrait y réfléchir, soit en groupe soit en confiant la tâche à un rôle spécifique (création de rôle et/ou de projet).

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Pin It on Pinterest

Share This